Irlande : victoire de la civilisation

Le droit à l’ est un qui ne devrait plus être discuté.
Celles qui ne veulent pas se servir de ce droit peuvent bien sûr le faire mais rien ne doit entraver la liberté des femmes à l’avortement.

L’obscurantisme des religions et des réactionnaires vient de subir un échec : un des derniers pays où subsistait un droit liberticide vient de tourner cette page sombre de son histoire. Un référendum a donné un OUI  écrasant – autour de 69% – aux partisans de la liberté pour les femmes. Dans un pays où, rappelons-le, l’avortement, était passible de la prison à vie entre 1861 et 2013, et de quatorze ans de détention depuis.

En 1995, les Irlandais n’avaient approuvé la légalisation du divorce que par 50,3 % des voix ; en 2015, ils ont dit OUI au mariage homosexuel par 62% et ils viennent donc de légaliser l’avortement par 69 %. Une progression qui reflète la disparition de l’ascendant moral de l’Église catholique

Les scandales n’ont cessé d’éclabousser l’Église : pédophilie de prêtres, révélations sur la vente des bébés de filles-mères exploitées dans des blanchisseries  par des religieuses dans les années 1950…difficile de considérer le clergé catholique comme défenseur des femmes et des enfants….
Bref un pays se libère de siècles d’interdiction de l’avortement.
Saluons cette victoire de la civilisation à l’heure où la réaction la plus noire redresse sa tête hideuse. Fascisation et reculs de civilisation sont au menu des réactionnaires de tous les pays. La vigilance la plus grande est nécessaire contre le sexisme, le racisme et l’homophobie.
C’est également l’occasion de rappeler que 100 ans avant l’, le premier pays a légaliser l’avortement a été la Russie soviétique.
AM