Initiative Communiste Européenne : “1er mai : nous continuons la lutte contre l’exploitation capitaliste, la guerre le chômage et la pauvreté”

 

VIVE LE 1er MAI OUVRIER ET INTERNATIONAL !

1er mai “Prolétaires de tous les pays, peuples et nations opprimées, unissez-vous !”

Le PRCF salue tous les camarades en lutte dans le monde pour l’émancipation de la classe ouvrière, pour le socialisme, pour la paix, pour le maintien de la perspective du communisme libérateur, seul moyen fondamental pour sauver le genre humain des prédations du capitalisme.
Le 1er Mai est la journée internationale de lutte de la classe ouvrière mondiale. Journée de lutte d’hier, d’aujourd’hui et de demain.
En France le 1er Mai arrive en pleine lutte sociale.
Cheminots et cheminotes montrent l’exemple par leur combat contre le tsunami anti-ouvrier,  anti-populaire et anti-patriotique de Macron, du MEDEF et de l’Union Européenne. Tous, nous travaillons à élargir la lutte à d’autres secteurs, et nous ne laissons pas non plus les courageux étudiants se faire réprimer par Macron.
Ce n’est que par la lutte de classe et de masse, ce n’est que par l’organisation et l’unité que la classe ouvrière pourra vaincre l’impérialisme, stade suprême du capitalisme. Un impérialisme qui exploite toujours plus, qui multiplie les guerres, qui menace l’existence même de l’humanité dont il détruit l’environnement.
Toute l’histoire du mouvement ouvrier et communiste international nous montre le chemin : organiser, unir, lutter et vaincre ! Le PRCF travaille sans relâche à la renaissance de l’outil de notre combat: le parti léniniste. Il travaille aussi à isoler l’ennemi principal impérialiste avec un vaste Front Antifasciste, Patriotique, Populaire Pacifique et Écologique.
Que ce 1er Mai soit pour chacune et chacun d’entre vous chers camarades une étape pour le renforcement de votre force et de votre rayonnement. Solidarité aussi avec Cuba socialiste et son nouveau président, avec le Venezuela bolivarien en résistance, avec le peuple palestinien martyr des bouchers de « Tsahal », avec le peuple syrien frappé sans relâche par les impérialistes américains, français, anglais et israéliens.

Commission internationale du PRCF (Pôle de Renaissance Communiste en France). –


Déclaration de l’Initiative européenne des partis communistes et ouvriers

132 ans du 1er mai : nous continuons la lutte contre l’exploitation capitaliste, la guerre le chômage et la pauvreté

Nous honorons la lutte des classes et les héros de notre classe en devenant leurs continuateurs dignes et capables. Le 1er mai jour des travailleurs est le jour où nous pouvons évaluer nos forces, notre organisation, notre combativité et notre capacité idéologique et politique pour les grandes exigences de la lutte des classes aujourd’hui.

Le 1er mai n’est pas seulement un jour de commémoration pour toute la classe ouvrière; c’est précisément une journée de responsabilité sur la façon dont chaque travailleur peut participer à la lutte des classes, dans l’organisation dans chaque entreprise, dans chaque secteur et lieu de travail.

Pays des partis membres de l’Initiative

Durant la période actuelle,la compétition entre les principaux centres impérialistes, leurs classes bourgeoises et leurs union s’exacerbe. Des régions entières sont prises dans les flammes des incendies provoqués par les interventions impérialistes, de la Syrie, bombardée à nouveau par les USA, la France et la Grande Bretagne avec le soutien de l’UE et de l’OTAN, mais aussi du Moyen-Orient et de l’Ukraine. les Balkans, la mer Noire et l’Afrique du Nord. L’OTAN, l’UE et leurs gouvernements sement la mort et la destruction; ils dressent les peuples à se battre les uns contre les autres pour les intérêts des monopoles.

Les groupes d’affaires, les Etats et leurs gouvernements sont engagés dans une intense concurrence les uns avec les autres sur le contrôle des ressources naturelles et des marchés. Cependant, ils suivent une ligne commune contre la classe ouvrière, cherchant la réduction maximale du prix de la force de travail en favorisant les réformes anti-ouvrières, en augmentant le travail non rémunéré flexible, l’intensité de la terreur patronale, frappant la plus grande conquête des travailleurs. : le droit de grève.

132 ans après la demande d’une journée de travail de huit heures, toutes les possibilités de travailler pour moins d’heures existent; de nous amuser davantage, avec des augmentations substantielles des salaires et des retraites, avec des pleins droits du travail et de l’assurance sociale; avoir du temps libre pour s’engager dans la culture, l’éducation, la participation à l’organisation sociale, avec une élévation des standards vivants et intellectuels des gens. Avec des soins de santé gratuits et de haut niveau et l’éducation pour tous, le logement pour tous, travailler avec des droits pour tous. La classe ouvrière produit toute la richesse qui lui appartient et pour laquelle elle se bat.

Nous élevons le drapeau des intérêts de la classe ouvrière. Nous luttons contre la guerre impérialiste afin d’éradiquer sa cause première. Ensemble avec les travailleurs de tous les pays pour un monde sans exploitation, sans guerres, sans réfugiés.

La classe ouvrière a ses propres armes: l’unité de classe, la solidarité de classe, à utiliser dans les nouvelles luttes difficiles dans la confrontation avec ses exploiteurs et leur personnel politique, jusqu’au renversement de leur pouvoir. Au cours de son long parcours historique, la classe ouvrière a réalisé la conquête du pouvoir, à travers des sacrifices et du sang. Cela a démontré que la classe ouvrière peut gagner quand elle est organisée, quand elle a son propre plan, quand elle est déterminée à lutter contre l’exploitation capitaliste et à entrer en conflit avec les groupes d’affaires et leurs partis. Pour que la classe ouvrière puissent faire face à ses devoirs il est nécessaire et indispensable que les partis communistes deviennent puissants.

Nous adressons nos chaleureuses salutations militantes aux rassemblements du 1er mai des travailleurs en Europe et dans le monde entier. Nous nous engageons à être à la pointe de l’organisation militante de la lutte des classes pour le droit de chaque peuple à choisir sa propre voie de développement, y compris le droit de se désengager de lla dépendances à l’UE et l’OTAN, en renforçant la lutte pour le socialisme. libération de la société de l’exploitation de l’homme par l’homme.

Le sacrifice des ouvriers du monde, des ouvriers de Chicago, des ouvrières de New York, du prolétariat russe ne fut pas vain; au contraire, ils sont un phare sur la route que nous devons suivre aujourd’hui jusqu’à la victoire finale.

longue vie au 1er mai, journée des travailleurs !
Prolétaires de tous les pays unissons nous !

traduction www.initiative-communiste depuis l’anglais

Mayday – 132 years:  We continue the struggle against capitalist exploitation, war, unemployment, poverty

We honour the class struggles and the heroes of our class by becoming their worthy and capable continuators. Workers’ May Day is the day when we can evaluate our forces, our organisation, combativeness and ideological-political readiness for the great demands of the class struggle today.

May 1st is not just a day of remembrance for the entire working class; it is specifically a day of responsibility as to how each worker can participate in the class struggle, in the organisation of every enterprise, in every sector and workplace.

During this period, the competition between the main imperialist centers, their bourgeois classes and unions is sharpening.  Entire regions are caught up in the fires created by imperialist interventions, from Syria, which was bombed anew by the USA, France and Great Britain with the support of the EU and NATO, but also the wider Middle East, Eastern Europe, to Ukraine, the Balkans, the Black Sea and North Africa. NATO, the EU and their governments are sowing death and destruction; they set the people to fight against each other for the interests of the monopolies.

Pays des partis membres de l’Initiative

The business groups, the states and their governments are engaged in intense competition with each other over control of the natural resources and the markets. However, they follow a common line against the working class, seeking the maximum possible reduction in the price of labour power by promoting anti-labour reforms, by increasing flexible unpaid labour, the intensity of employer’s terrorism, striking at the greatest achievement of workers’: the right to strike.

132 years after the demand for an eight-hour workday, every possibility to work for less hours exists; to enjoy ourselves more, with substantial increases in wages and pensions, with full labour and social-insurance rights; to have free time to engage in culture, education, participation in social organisation, with a rise in the living and intellectual standards of the people. With free and high-level healthcare and education for all, housing for all, work with rights for all. The working class produces all the wealth, which belongs to it and for which it fights.

We raise the banner of the interests of the working class. We fight against imperialist war in order to eradicate its root cause. Together with the workers of all countries for a world without exploitation, wars, refugees.

The working class has its own weapons: class unity, class solidarity, to use in the new harsh struggles in the clash with its exploiters and their political personnel, until the overthrow of their power. During its long historical course, the working class achieved the conquest of power, through sacrifices and blood. It has shown that the working class can win when it is organised, when it has its own plan, when it is determined to fight against the capitalist exploitation and clash with the business groups and their parties.In order the working class to correspond to such duties it is necessary and a precondition that the Communist parties become powerful.

affiche de l’initiative cwpe contre l’UE du capital

We send our warm militant greetings to Workers’ May Day rallies across Europe and the whole world. We commit ourselves to be at the forefront of the militant organisation of the class struggle for the right of every people to choose its own path of development, including the right of disengagement from the EU and NATO dependencies, by strengthening the struggle for socialism, the liberation of society from exploitation of man by man.

The sacrifice of the workers of the world, the workers of Chicago, the women workers of New York, the Russian proletariat were not in vain; on the contrary, they are a beacon on the road that we must follow today until the final victory.

LONG LIVE THE WORKERS’ MAY DAY !

PROLETARIANS OF ALL COUNTRIES UNITE!