#ICWPE les partis communistes et ouvriers d’Europe appellent à la solidarité avec le #Venezuela Bolivarien

Emboitant le pas de ses maitres de Washington, l’Union Européenne entrainée par les sociaux démocrates au pouvoir en Espagne, l’ultra libéral Macron et sa tutelle allemande, s’est donc arrogée le droit de menacer un pays souverain le et son peuple indépendant. De prétendre choisir en lieu est place des vénézueliens eux même le chef de l’état de ce pays et de désigner ainsi un représentant de l’oligarchie et des forces d’extrême droite du . Cette violation flagrante des règles élémentaires du droit international et de la charte de l’ONU n’est cependant pas une surprise, l’Union Européenne pratiquant à la suite des USA une ultra violente guerre économique pour provoquer l’effondrement  de ce pays pétrolier coupable de refuser de laisser ses richesses dans les mains d’une petite minorité les bradant aux profits de l’impérialisme euro atlantique. Elle est à nouveau la démonstration du caractère intrinsèquement totalitaire et dictatorial de cette structure qui n’est qu’une arme capitaliste d’exploitation massive des peuples. De fait l’UE s’est déjà arrogé le droit de décider à la place des peuples européens imposant à travers ses diktats la politique de casse sociale, de casse démocratique, de casse écologique décidée par et pour les multinationales. Les vénézuéliens ont voté. démocratiquement, à travers un système électorale réputé parmi les plus fiables du monde, surveillé comme jamais par des observateurs internationaux. Et ils ont choisi un président légitime Nicolas Maduro. Soutenant leur gouvernement bolivarien, comme il l’ont fait pour la quasi totalité des près de 20 élections organisées ces dernières années. Mais piétiner le vote des peuples, à l’instar des non français, danois, irlandais, grecs, néerlandais aux différents referendum de ces derniers années, c’est une première nature pour l’Union Européenne. Cette dernière ne représente pas les peuples européens. C’est ce qui l’illustre l’appel lancé par le secrétariat de l’Initiative des partis communistes et ouvriers d’Europe réunissant une quarantaine de partis et organisations communistes dont le PRCF pour la France

Déclaration du Secrétariat de l’Initiative des partis communistes et ouvriers d’Europe en solidarité avec le peuple vénézuélien et le PC du Venezuela

affiche de l’initiative cwpe contre l’UE du Capital

Le Secrétariat de l’Initiative condamne le coup d’Etat des Etats-Unis, de ses gouvernements alliés et de l’Organisation des Etats Américains (OEA) pour le renversement du Président élu Nicolas Maduro et par le soutien du dirigeant des forces réactionnaires Juan Guaidó, qui s’est autoproclamé président du pays avec leur soutien.

Ce coup d’État s’inscrit dans le prolongement de la campagne de déstabilisation organisée de longue date contre ce pays visant à promouvoir les desseins impérialistes en Amérique Latine et à renverser les gouvernements qui ne sont pas compatibles avec l’USA, l’OTAN et l’Union Européenne, cette dernière intervenant dans les affaires intérieures du Venezuela, soutenant les forces réactionnaires et participant au plan visant à renverser le gouvernement élu.

Une fois de plus, il faut réaffirmer que les forces impérialistes non seulement ne respectent pas les droits et la souveraineté des peuples, mais qu’elles vont à l’encontre de tous les droits, organisent des campagnes de propagande diffamatoires et toutes les sortes d’attaques pour imposer leurs diktats, leurs intérêts.

Nous exprimons notre solidarité internationaliste avec la classe ouvrière et le peuple vénézuélien et nous sommes à leurs côtés dans leur lutte contre les plans impérialistes contre leur pays et la région. Nous soutenons de toutes nos forces le parti communiste du Venezuela et sa lutte en faveur des droits et intérêts des travailleurs du pays, pour abolir l’exploitation capitaliste, pour le socialisme.

Secrétariat de l’initiative des partis communistes et ouvriers – 25 janvier 2019

Traduction commission internationale du PRCF. Le PRCF est membre de l’ICWE.


Statement of the Secretariat of the Initiative of Communist and Workers’ Parties of Europe in solidarity with Venezuelan people and the CP of Venezuela

The Secretariat of the Initiative condemns the coup d’etat of the USA, their allied governments and of the Organization of American States (OAS) for the overthrow of the elected President Nicolas Maduro and for the support of the leader of the reactionary forces Juan Guaidó, who proclaimed himself president of the country with their support.

This coup d’etat is a continuation of the planned longterm campaign of destabilization of the country to promote the imperialist designs in the Latin America region and to overthrow governments that are not likable to the USA-NATO and the EU, with the latter intervening in the domestic affairs of Venezuela, supporting the reactionary forces and participating the the scheme to overthrow the elected government.

Once again it is reaffirmed that the imperialist forces not only do not respect the rights and sovereignty of the peoples but also tread on every right, organize slanderous campaigns and all kinds of attacks in order to impose their wills, their interests.

We express our internationalist solidarity with the working class and the people of Venezuela and we stand by their side in their struggle against the imperialist plans in their country and in the region. We support with all our forces the CP of Venezuela and its struggle in favor of the rights and interests of the workers of the country, to abolish capitalist exploitation, for Socialism.

Secretariat of Initiative

January 25 2019