Deutschland über alles? Jamais plus! Résistons aux diktats

Une triste réalité s’impose de plus en plus au vu de l’évolution de l’ Europe impérialiste du capital.

Les buts de guerre de Hitler et des nazis ont tous été réalisés par l’Allemagne sous la houlette étatsunienne, avec l’active complicité des gouvernements français qui se sont succédés de 1950 à aujoud’hui. L’Allemagne avec ses 82 millions d’habitants est devenue la puissance dominante en Europe. E lle a reconstitué la plus forte armée de l’Union Européenne., présente sur de nombreux théâtres d’opération, et noyau dur d’une future armée européenne.

Le capital allemand règne en maître de l’Atlantique au Niémen, c’est le 4° reich qui s’annonce. Sur le plan géopolitique d’abord, la défaite du camp socialiste à permis à l’Allemagne de récupérer TOUTES ses positions en Europe Centrale et Orientale. Elle y procède à l’implantation d’entreprises industrielles et de services et y rachète des entreprises.

Les dirigeants allemands favorisent la réimplantation de populations germanophones PARTOUT où il ya avait une présence allemande avant 1945.

En Pologne où la moitié des entreprises autrefois nationalisées ont été reprises par des investisseurs allemands, et qui dépend de la RFA pour son électricité. La Pologne qui voit revenir en maîtres les anciens seigneurs germaniques sur les terres de Silésie. La Pologne ou la pratique de la langue allemande devient courante.

En Tchécoslovaquie de nouveau éclatée en deux états, et où l’industrie lourde en particulier les acièries et les énormes usines Skoda (devenues filiale de Volswagen) sont entièrement entre les mains du capital allemand. On peut ajouter à ce tableau la Yougoslavie démembrée, martyrisée, totalement sous tutelle allemande  au point que le mark (avant l’euro ) y est devenu monnaie officielle des états créés sur les ruines de la Yougoslavie socialiste. On peut rajouter au tableau la Roumanie avec son pétrole, et les terres agricoles de Hongrie. Entre 1987 et  2000 le capital allemand a investi 11 millions 436000 € dans les anciens pays socialistes d’Europe et s’impose comme le premier investisseur mondial dans ces pays largement devant les USA.

Dans notre pays l’invasion du capital allemand touche essentiellement les secteurs de haute technologie de la communication et de l’information et la recherche scientifique. C’est en Alsace Lorraine (ancien Reichsland sous les 2° et 3° reich) qu’elle est la plus importante 51% des entrprises de la région sont à capital allemand. Le groupe financier Allianz après le rachat d’AGF domine le secteur des assurances et en partie des HLM. Ainsi peu à peu les outils de l’indépendance française passent aux mains du capital allemand.

C’est cette Allemagne qui à partir de  la Banque Européenne de Francfort et du gouvernement de Berlin  impose ses diktats aux autres pays de l’Union Européenne du capital.

C’est cette Allemagne qui a pesé de son poids lourd pour que la Grèce soit mise en tutelle.

C’est cette Allemagne qui préconise de faire éclater les  nations souveraines d’ Europe, pour mettre en place des Lânders, c’est elle qui exige un « gouvernement économique européen » permettant aux milieux dirigeants de Berlin émanation du capital,monopoliste allemand en  contôlant   les budgets des état de diriger leur politique, donc de  détruire  leur sou veraineté nationale..

Ces orientations qui porteraient un coup fatal à la France, sont soutenues d’une même voix par le pouvoir des néo vichyssois sarkosistes et par le PS. C’est ainsi que Sarkosy propose d’inscrirre dans notrre Constitution, déjà violée à plusieurs reprise,, un plafond chiffré pour les déficits comme l’envisage son mentor la chancelière Merkel

Cela veut dire des budgets publics encore diminués,  des ‘impôts plus lours,, une austérité permanente, c’est à dire une misère permanente. L’objectif qui passe par la vassalisation des nations européennes est d’assurer malgré SA crise un taux de profit maximal au grand capital européen dominé par le grand capital allemand.

Il faut refuser ces diktats, il faut résister !

Une fois de plus les militants de la Renaissance Communiste sauront être au premier rang dans la défense de la patrie républicaine et de notre peuple. Le PRCF a lancé un appel à toutes les organisations qui se réclament du communisme de lutte de classe, pour que partout s’engagent des actions unitaires contre les mauvais coups que nous prépare le capital allemand avec la complicité des nouveaux collabos.

Le 29 mai prochain

soyons nombreux à 16 heures devant l’opéra bastille à l’appel de l’Arc Républicain de Progrès ( auquel participe le PRCF) pour affirmer notre volonté de défendre l’indépendance de la France et la souveraineté populaire; notre fidélité au programme du CNR, issu de la Résistance dont nous reprenons le flambeau.

Jamais un grand peuple comme le notre ne sera un peuple d’esclaves ( appel à la Résistance du PCF du 10 juillet 1940)