Decevez la Le Pen ! Avec le CNR-RUE, Boycottez l’euro-mascarade du 25 mai ! par Georges Gastaud

CNR-RUE bandeau

réplique à l’appel de Marine qui supplie le bon peuple de ne pas boycotter les européennes”. Du citoyen de classe et de masse comme arme efficace contre le d’extrême
droite”.

DECEVEZ LA LE PEN Boycottez l’euro-mascarade du 25 mai !

gg2UNE FOIS N’EST PAS COUTUME, LES DÉMOCRATES DOIVENT FÉLICITER MME LE PEN DE LES AVOIR POLITIQUEMENT ÉCLAIRÉS CE 1ER MAI 2014.

A l’occasion du défilé traditionnel du F.N. le Premier Mai devant la statue de Jeanne d’Arc (pauvre 1er mai usurpé, pauvre Jeanne récupérée !), la fille de Jean-Marie Le Pen a mis en garde l’électorat populaire à propos des élections européennes du 25 mai 2014 : « NE ME DÉCEVEZ PAS, ALLEZ VOTER ! », S’EST PATHÉTIQUEMENT EXCLAMÉE LA PATRONNE DU F.N. EN INTERPELLANT LA MASSE CROISSANTE DES EURO-ABSTENTIONNISTES ET AUTRES EURO-BOYCOTTEURS…

Et du même coup, la Le Pen a révélé ce qu’elle craint le plus pour le résultat électoral de son parti réellement xénophobe et faussement patriote : l’ citoyenne de classe et de masse, le boycott électoral, le refus de vote, la grève du scrutin, bref, le RETRAIT MASSIF ET RÉSOLU DU PEUPLE FRANÇAIS, CLASSE OUVRIÈRE, JEUNESSE ET CATÉGORIES POPULAIRES EN TÊTE, D’UN EURO-SCRUTIN DE DUPES.

Car l’unique enjeu du 25 mai est bien, pour la classe dominante, d’obtenir la caution du peuple pour l’euro-destruction de la France, l’arasement de ses conquêtes sociales, l’accélération du « saut fédéraliste européen » (c’est-à-dire pour les « Etats-Unis d’Europe » pilotés par Merkel), le tronçonnement de la « République française une, laïque et indivisible » en dix méga-« Länder » annoncés par Hollande, la marche forcée à l’ »Union transatlantique » exigée par Wall Street, l’institution d’un Empire transcontinental piloté par l’Axe Washington-Berlin-O.T.A.N.. C’est cela et rien d’autre qui fixe l’enjeu du taux de participation à l’euro-scrutin (la liste choisie par les électeurs importe peu aux eurocrates, l’euro-«parlement » ne décidant de rien !), et non la question très secondaire de savoir qui, du F.N., du P.S. ou de l’U.M.P., des pseudo-« souverainistes » de droite ou des pseudo-« anticapitalistes » euro-constructifs se gobergera le plus dans le ridicule « parlement » de Strasbourg, ce mouroir supranational des nations indépendantes, des souverainetés populaires et des coopérations internationales !

Merci donc à la patronne du « rassemblement bleu marine » travestie en tricolore d’avoir ôté aux euro-rabatteurs électoraux du « centre, de la « gauche » et de l’ « extrême gauche » (sic) leur principal « argument » en faveur de la participation électorale. Merci à la Le Pen d’avoir elle-même DÉTRUIT AU DÉCOLLAGE L’ARGUMENT-CHOC PRINCIPAL DE L’EURO-PARTICIPATIONNISME PSEUDO-« ANTIFASCISTE » dont le vrai but n’est pas de « réduire le F.N. », mais de promouvoir au profit de Bruxelles, qui subventionne grassement pour cela TOUS les partis européens de droite et de gauche, le SAUVETAGE DE L’EURO («au service des peuples », selon P. Laurent !), la continuité de la «construction » européenne (« réorientable à gauche », selon M. Wurtz, sic !) et autres contes de fées pour enfants sages : incapables désormais de vendre leur marchandise « euro-constructive » dévaluée par le bilan-catastrophe de l’U.E., les flancs-gardes habituels du « Parti Maastrichtien Unique » (le « P.M.U. » bis) s’efforcent en effet de promouvoir le scrutin européen en brandissant l’épouvantail du « F.N., premier parti aux européennes » alors que le  « peuple de gauche » attend plutôt un appel à la résistance acharnée à l’euro-austérité Hollande-Valls-MEDEF et à la montée de l’U.M.’Pen réactionnaire que favorise, non pas l’abstention populaire légitime du 25 mai (car voter reviendrait à fermer les yeux sur le VIOL par le P.M.U. bis du Non à la constitution européenne), mais la politique de casse menée conjointement par l’U.M.P., le P.S., les « Verts » et par tous ceux qui rabattent pour eux à toutes les élections, transformant la « démocratie » française en un théâtre d’ombres totalitaire en proie aux pires démagogues racistes !

Eh bien vous qui doutez encore, vous qui – au nom de votre légitime attachement à la Nation – vous apprêtez à voter pour un parti « souverainiste » (dont certains cautionnent l’élection supranationale pour faire de la pub à leur chef charismatique !) -, vous qui – par fidélité aux idéaux de gauche – vous apprêtez à voter sans enthousiasme pour des listes émargeant à la « Gauche Européenne » subventionnée par Bruxelles, vous qui – par discipline syndicale mal comprise – vous apprêtez à voter pour soutenir, comme y ont appelé les états-majors syndicaux euro-formatés réunis à Bruxelles le 4 avril, pour la candidature du social-démocrate « de gôôôôche » Tsipras à la commission européenne ( !!!) -, LISEZ À L’ENVERS COMME IL SE DOIT LE CLAIR MESSAGE CLAIR DE LA LE PEN : DECEVEZ-LA ET DÉCEVEZ PAR LA MÊME OCCASION LES BATELEURS DE L’U.E. SUPRANATIONALE DU CAPITAL EN BOYCOTTANT LE SCRUTIN DE VOLEURS DU 25 MAI !

Tous ensemble, préparons – mieux : ENGAGEONS – la résistance à cette Europe fascisante, atlantique, guerrière et austéritaire : et pour cela, RESTONS INSOLEMMENT SOURDS À L’ÉNORME TAM-TAM EUROPÉEN DE L’OLIGARCHIE ET DE SES RABATTEURS PSEUDO-PATRIOTES ET PSEUDO-« SOCIAUX ». Par une abstention ultra-majoritaire, encore plus massive que les 49% de Non à Maastricht (1992) et que les 55% de Non à l’euro-constitution (2005), en synergie avec tous les peuples d’Europe qui s’apprêtent à rejeter majoritairement la DESTRUCTION européenne, portons un PREMIER coup terrible non seulement à cette U.E. de pillage et de guerre contre les peuples, mais à ses dangereux rabatteurs de l’extrême droite xénophobe : et pour cela, DELEGITIMONS L’U.E. PAR LE BOYCOTT LE « PARLEMENT » EUROPEEN, RIDICULISONS DU MÊME COUP TOUS LES « SCORES » QU’OBTIENDRONT LE 25 MAI LES EURO-CANDIDATS DE TOUS ACABITS : CAR – LE PEN INCLUSE – CES MARIONNETTES DU SYSTÈME NE REPRÉSENTERONT MÊME PAS AU SOIR DU SCRUTIN 40%, VOIRE 30% DU CORPS ÉLECTORAL !

PAR LE BOYCOTT CITOYEN, LANÇONS PRATIQUEMENT CETTE RÉSISTANCE DE CLASSE ET DE MASSE DONT TOUT LE MONDE PARLE MAIS QUE NUL N’A JUSQU’ICI OSÉ ENGAGER. Le 25 mai, ne posons pas un acte piteux d’euro-allégeance envers un dispositif électoral qui destitue la République et qui prive de portée EN FRANCE MEME le suffrage universel que nos ancêtres républicains ont conquis au prix du sang. Posons franchement un acte de rupture et d’HONNEUR, un acte de GREVE citoyenne ; bravons les Hollande, Coppé, Le Pen, qui organisent l’euro-mascarade électorale pour le compte de la Troïka Washington-Berlin-M.E.D.E.F. : FINI DE JOUER À VOTRE SALE JEU DE MISÈRE, DE GUERRES, D’INGÉRENCES ET DE FASCISATION RAMPANTE, MESSIEURS LES EURO-DICTATEURS

Ainsi fourbirons-nous, NON DANS LES MOTS MAIS DANS LES ACTES, les armes morales et intellectuelles de l’ « insurrection citoyenne » à laquelle aspirent, non seulement le peuple qui fit Valmy, les Trois Glorieuses, février 1848, la Commune, le Front populaire, les maquis FTP et le C.N.R., Mai 68, Décembre 95, le 29 mai 2005, mais tous les peuples d’Europe qui, de Madrid à Sofia, aspirent – non pas dans l’U.E. mais CONTRE elle ! – à un nouveau Printemps des peuples d’Europe.

* Auteur notamment de « Mondialisation capitaliste et projet communiste », de « Lettre ouverte aux ‘bons Français’ qui assassinent la France » et de « Patriotisme et internationalisme. »

Article à retrouver sur le site web du CNR-RUE www.cnr-rue.fr – suivez en ligne et rejoignez la campagne pour le boycott

http://cnr-rue.fr/decevez-pen-cnr-rue-boycotter-leuro-mascarade-du-25-mai/