Attentat terroriste à Donetsk : A. Zakhartchenko assassiné

À Donetsk, au lendemain de l’attentat terroriste qui a exécuté le président élu de la République Populaire de Donetsk, Alexandre Zakhartchenko, plus d’une centaine de milliers de personnes ont assisté à ses funérailles.

Électricien dans les mines du Donbass, Zakhartchenko avait rejoint la résistance antisfasciste dans le Donbass à la suite du coup d’État pro-UE d’extrême-droite mené à Kiev par des milices d’extrême-droite. Commandant du bataillon Oplot, il avait pris la tête de la DNR en 2014, dont il avait été élu président en novembre 2014. Il avait déjà été visé par plusieurs tentatives d’assassinat. Ces dernières années, les attentats et assassinats n’ont pas cessé contre les représentants et figures des républiques du Donbass, alors que le régime de Kiev, financé par l’Union Européenne, armé par l’OTAN ne cesse son blocus et ses bombardements contre le Donbass.

Le MGB (services de sécurité) de la RPD a identifié des personnes soupçonnées d’avoir commis l’attentat, qui aurait été organisé à la demande du SBU. Les opérations d’interpellation des suspects sont en cours.

Le président de la fédération de Russie a exprimé ses condoléances, et le ministère russe des Affaires étrangères a exigé de Kiev de cesser d’utiliser de telles méthodes terroristes pour régler le conflit dans le Donbass, et dit espérer que cela ne provoquera pas une escalade incontrôlable.

« Alexandre Zakhartchenko était un vrai dirigeant pour son peuple, un homme courageux et déterminé et un patriote du Donbass. Il a protégé sa patrie pendant une période difficile, a assumé une grande responsabilité personnelle et a dirigé son peuple.

Le meurtre méprisable d’Alexandre Zakhartchenko est une preuve supplémentaire que ceux qui ont choisi la voie de la terreur, de la violence et de la peur ne veulent pas chercher une solution politique pacifique au conflit ou avoir un véritable dialogue avec la population du sud-est, mais s’épanouissent grâce à la déstabilisation pour mettre à genoux la population de Donbass. Cela n’arrivera pas.

Je crois que les organisateurs et les exécuteurs seront punis pour ce qu’ils ont fait.

Je voudrais exprimer une fois de plus mes condoléances à la famille et aux amis d’Alexandre Zakhartchenko et à tous les habitants du Donbass. La Russie sera toujours à vos côtés », indique le message publié sur le site du Kremlin.

Le leader du parti communiste a rendu un vibrant hommage à Alexandre Zakhartchenko (lire ici en russe) soulignant son courage et sa capacité à rassembler le peuple de Donetsk pour résister au fascisme tant sur le plan politique que militaire en héritier de l’internationalisme soviétique, rappelant également cette déclaration du président de la DNR “nous avons cru, nous croyons et nous considérons que nous faisons partie de l’Union Soviétique”

JBC pour www.initiative-communiste.fr – à partir d’informations d’agence


L’hommage des communistes de la DNR à Zakhartchnenko

Les communistes de France ne doivent pas être maintenus dans l’ignorance
#Donbass – #Donetsk
Message du secr. du parti communiste de la DNR (République Populaire de Donetsk) Boris Litvinov.

La nouvelle tragique de l’assassinat du héros de notre temps – Alexander Vladimirovitch Zaharchenko – a blessé profondément la conscience,et les coeurs des communistes de la République populaire De Donetsk.

Depuis plus de 4 ans, nous construisions ensemble notre pays. Dans le combat, pour nos idéaux, Alexander Vladimirovitch inspirait les collègues par l’intrépidité, le courage et l’assurance de la Victoire. Dans le travail, manifestait un modèle de persévérance dans l’exécution des buts posés. L’énergie de vie incarnait la capacité de travail la plus haute, permettait de surmonter les tentavives dont il a été victime et continuer le travail noble de la création de la République populaire indépendante et libre et en voie de développement.

Les communistes de la DNR soutenaient le Chef de la République dans son aspiration à construire notre pays sur les principes de la Liberté, la Justice, la Conscience, l’Égalité. Selon les repères moraux de l’URSS, il tâchait de conduire les habitants de notre pays. Bien des fois A.V.Zaharchenko avait dit avec conviction : «… que c’est le chemin juste, qui nous amènera à la prospérité et l’harmonie. C’est la voie, de laquelle nous ne nous dévierons pas, que nous suivrons avec honneur».

Sous la conduite d’Alexander Vladimirovitch Zaharchenko, la République populaire De Donetsk avait suivi la voie que soutenait le peuple, allant au Référendum Public le 11 mai 2014.

Son meurtre organisé par le régime ukrainien criminel nationaliste appuyé par l’impérialisme international est une perte lourde pour le peuple de la DNR, ainsi que pour tous les pays-amis qui se sont engagés dans la voie de la libération de la dictature du capital.

A péri un vrai leader, qui s’est consacré au service au peuple et l’État. Le nom d’Alexander Vladimirovitch Zaharchenko prendra la place digne dans l’histoire de notre pays.

De la part du Parti communiste de la République populaire De Donetsk j’exprime le chagrin profond et la condoléance à la famille, les parents et les proches Alexander Vladimirovitch Zaharchenko.

Sur notre route il y aura encore beaucoup de grands obstacles. Mais la volonté et l’union de notre peuple pacifique, internationaliste, collectiviste laborieux se trempe plusieurs fois dans les situations tragiques. Nous sommes pleins de résolution, pour avancer sur cette voie jusqu’à la victoire. Et les Communistes sont prêts à défendre la souveraineté de la DNR, comme le faisait le Chef de la République – Alexander Vladimirovitch Zaharchenko, sur les frontières les plus avancées et complexes de notre lutte totale!

Le premier Secrétaire
Le Comité Central du Parti communiste DNR
Boris Litvinov