Paris 13 Oct. 18 : Quand la folie capitaliste s’attaque à nos forêts et aux forestiers

https://www.facebook.com/etudesmarxistes/

La prochaine crise du capitalisme, comme les précédentes, sera sûrement, comme l’a prédit Karl Marx, une crise sociale et systémique du capitalisme en tant que système de production, mais elle sera sans doute aussi une grave crise écologique. La privatisation du service public forestier en France, sous les ordres de Nicolas Hulot et Emmanuel Macron est un exemple parfait des conséquences graves de la folie capitaliste sur les ressources naturelles et l’environnement. Mais cette privatisation n’est pas qu’une affaire d’écologie, c’est aussi une affaire politique: détruire les constructions communistes et ouvrières de 1945, car jusqu’à maintenant, les forêts publiques françaises étaient placées sous la gestion et la protection des fonctionnaires d’État assermentés, mais demain, après l’éviction de ceux-ci, que deviendra-t-elle ?

Frédéric Garde forestier fonctionnaire ONF dans les Vosges, syndicaliste Sud-Solidaires, adhérent au PRCF, pour le Café d’histoire critique et d’études marxistes.