Marchons tous ensemble le 18 novembre vers l’Elysée – l’appel de la CGT goodyear et du Front Social

Nombreux sont ceux qui constatent que les journées de manifestations éloignées de plusieurs semaines jouant à saute mouton avec le calendrier, avec des appels à la mobilisation générale mais sans déclenchement de la grève dans tous les secteurs ne permettent pas d’établir un rapport de force gagnant.

Le 16 novembre par exemple, 4e journées nationale de mobilisation contre les macron, il n’y a pas eu de grève ni dans les transports, y compris à la SNCF pourtant dans le collimateur avec l’achévement en cours de l’euro privatisation , ni dans l’éducation nationale alors qu’après la réforme des collèges c’est au bac que s’attaque le gouvernement. Et qui ne se souvient de cette journée d’action fonction publique du 10 octobre volontairement déconnectées par les centrales syndicales des journées d’action contre les ?

C’est dans ce contexte que des syndicalistes de la CGT et de SUD réunis au sein du , secouent le cocotier et montrent qu’il est possible de proposer une date pour se rassembler tous ensemble, en même temps et au même endroit, en appelant le 18 novembre à une manifestation à proximité du Palais de l’Elysée.

Une initiative qui a au moins le mérite de faire réfléchir sur les modes d’action : cela fait des mois que le PRCF expliquent qu’une grande manifestation nationale à Paris est le moyen indispensable pour catalyser, accélérer et faire converger toutes les luttes dans un tous ensemble et en même temps gagnant. En juin 2016, l’énorme manifestation historique à Paris réunissant 1 millions de manifestants était arrivée trop tard pour changer la donne. Face au coup d’état social de Macron appliquant le programme de casse sociale de l’UE et du MEDEF, il est encore temps d’agir.

L’appel de Mickael Wamen : “À toi de décider de ton avenir, deviens l’acteur de l’unité”

Macron est un fléau !

Le 16 on manifeste tous ensemble, le 17 on continue et le 18 novembre on marche sur l’Elysée

Les agressions de Macron vont bien au delà du programme électoral sur lequel il a été (très mal) élu. Ivre de lui-même et faute d’une riposte à la hauteur, il se considère comme omnipotent et abat toute la brutalité de l’État sur tout ce qui est social, démocratique, solidaire, écologique.
La destruction-Macron s’installe dans la durée et s’étale sur toute la société :

• l’état de droit a été englouti dans l’état d’urgence permanent,

• le droit social et son code du travail sont dissous dans le pouvoir patronal,

• les jeunes aux emplois aidés en sont privés, les autres sont précaires, ou au chômage, ou sélectionnés à la porte de l’Université,

• les locataires secourus ne le sont plus, les hospitalisations vont être traquées, la sécurité sociale est menacée,

• les petits sont surtaxés pour payer aux riches le cadeau de la fin de l’ISF,

• et Macron traite les immigrés comme Le Pen le préconise.

Il n’y a plus d’illusion du « dialogue social », la démocratie parlementaire n’existe pas, juste un Macron-Roi entouré de cinq conseillés privés. Et vogue la galère !

Pourtant l’exaspération est partout. On l’entend gronder dans les entreprises et les quartiers, chez les retraités comme les jeunes… Ce gouvernement et ses députés godillots sont toujours minoritaires dans l’opinion. Beaucoup de celles et ceux qui rejettent Macron et sa politique cherchent les moyens d’exprimer et leurs revendications et leur rejet de Macron.

D’autant que sur le terrain les luttes continuent. La possibilité existe de passer des mobilisations de militant.es à des mouvements généraux, rassemblant le plus grand nombre, même si l’usure ici ou là se fait sentir du fait de la dispersion des forces.

Par notre détermination et notre volonté d’unité, nous pouvons inverser le cours des événements.

Le Front Social a proposé à toutes les organisations syndicales, politiques et associatives de co-organiser une marche vers l’Elysée le 18 novembre pour que le 16 ne soit pas une journée sans lendemain, voire un baroud d’honneur, pour que cette action ait une suite, pour qu’avec 2 ou 3 jours de mobilisation en continu nous montrions notre détermination. Nous voulons contribuer à redonner confiance à notre camp pour lui donner envie et courage de se mettre en ordre de bataille.

MARCHE NATIONALE SUR L’ÉLYSÉE
Le samedi 18 novembre à 14 heures
Métro Pereire à Paris

• En savoir plus sur cette mobilisation inédite (appel, affiches…)
https://www.frontsocialuni.fr/actualite/actualite-nationale/18-novembre-marche-nationale-lelysee

• Ils-elles appellent à manifester le 18 novembre :
https://www.youtube.com/playlist?list=PLFVJ1jCJmiH2FCQBnOU_suPhOjQapxSQi

• Agir c’est aussi nous aider à financer nos actions. Merci de votre aide…
https://www.lepotcommun.fr/pot/frontsocial

Commentaire de lecteur “Marchons tous ensemble le 18 novembre vers l’Elysée – l’appel de la CGT goodyear et du Front Social