Manipulation, complostisme, liberté d’expression : analyse du sondage de conspiracy watch

Suite au “” sur le de la malheureusement célèbre association et de la fondation Jean Jaurès (PS), Olivier Berruryer en fait un démontage très instructif sur le caractère non scientifique et complètement orientée et pipotée de la méthodologie de cette étude.

A lire ici https://www.les-crises.fr/analyse-du-sondage-etes-vous-un-con-de-conspiracy-watch/

C’est tellement grossier qu’on en rirait presque si le but de la manœuvre n’était pas aussi grave… on apprend que, au milieu des questions sur des complots complètement farfelus, d’autres portent sur des complots déjà beaucoup moins farfelus et avec des questions sournoises posées de telle sorte que répondre “plutôt d’accord” n’est pas complètement idiot… et bien sûr aucune question sur les théories du complots de l’idéologie dominante (les russes et italiens manipulent les GJ; Trump est un agent russe, etc. ) et tout cela pourquoi? Pour stigmatiser: les “extrêmes”, c’est à dire la France insoumise, les gilets jaunes, le mouvement social, les jeunes et internet.

En fait cette enquête veut imposer un assentiment général pour  restreindre la liberté d’expression: les complotistes sont des personnes atteintes de troubles psychiatriques.  (C’est quasi dit et “démontré” comme cela!)

La dernière question du sondage, la seule qui soit sérieuse, est la plus inquiétante et révèle clairement le but de la manœuvre: êtes vous pour une « limite de la liberté d’expression sur internet et les réseaux sociaux » (sic!). On y apprend que 46% des sondés y sont favorables et bien sûr en très grande majorité sur les sondés ayant voté Macron et Fillon et très minoritaire chez les électeurs Mélenchon.

Bref, vous avez dit “fascisation”?…