France Culture fera-t-elle une place aux contradicteurs de Onfray porte flingue de l’anticommunisme et anti humanisme ?

Sur les médias officiels du service public aussi, la à sens unique fait rage. Un lecteur d’Initiative Communiste vient de nous faire remarquer que , chaine de radio publique, vient ainsi d’ouvrir en très grands ses micros au porte flingue de l’anticommunisme qu’est Michel , philosophe “officiel” fantassin de BHL. On se souvient que le bonhomme n’hésite pas à réécrire l’histoire, allant jusqu’à salir la mémoire de Guy Mocquet pour propager sa haine anticommuniste. Ex-fantassin de la clique BHL, l’opportuniste Onfray qui se présente comme libertaire pour mieux se poser une étiquette vendeuse de faux rebelle dans les allées de librairie des supermarchés a pour unique constante que de diffuser les vieilles rengaines de l’ anti communiste, anti humaniste, ce qui lui vaut ses nombreuses invitations médiatiques et seurofascisation europe anticommuniste UEes dizaines de milliers d’euros de subventions publiques.

Est-ce que France Culture qui censure de manière totale les intellectuels marxistes, de gauche, à l’image du philosophe Georges Gastaud ou Annie Lacroix-Riz pour citer deux exemples, aura l’élémentaire décence d’inviter dans des conditions similaires les contradicteurs du philosophe “officiel” ex-fantassin de BHL ? On peut en douter, d’autant que conscient de ses grandes limites le pseudo-philosophe germanopratin refuse généralement le débat.

Mais la publication l’année dernière par le résistant Léon Landini de “Réponse à Michel Onfray” et la sortie prochaine du cours de philosophie laïque “Lumière Commune” par Georges Gastaud montrent que ce ne sontt pas les contradicteurs qui manquent.

onfray anticommunismeFrance culture a passé un accord pour diffuser Onfray sur deux années. Premier cycle “Cosmos” (rien que ça). Philosophiquement Onfray considère que l’humanité étant “naturelle”, elle tend vers l’homéostasie; il y a une sorte de destin à ce que l’humanité disparaisse car “nous” rompons l’équilibre “naturel” (on est trop nombreux !).

Sur le plan politique, c’est désormais une attaque frontale contre le communisme.  A chaque conférence il fait une charge sur les lumières, puis s’en prend à Marx, Engels, Lénine, Staline ….. Mais c’est vraiment très violent. Il a promis de nous parler du premier goulag en 1918 et prépare des thématiques spéciales pour Lénine et Staline.

Sur le plan intellectuel il “fait le travail” pour l’idéologie en direction de la petite bourgeoisie qui pourra ainsi, en fonction des circonstances, “choisir” les sociaux-traîtres ou les fascistes (ce qui n’est au fond pas si éloigné). Il défend Houellebecq et Redeker …etc .. Encensement de Nietzsche et Camus, bien sûr.

Les “intellectuels organiques ” classiques, Comte-Sponville, Ferry et les autres sont largement marginalisés par les larges tribunes médiatiques attribuées à Onfray.