Fête de l’Humanité 2019 : le programme !

Ça y est, le programme musical de la fête de l’Humanité 2019 a été annoncé :

  • vendredi 13 septembre 2019
    • Aya Nakamura / Eddy De Pretto / Paul Kalkbrenner / L’or du commun / Niki Demiller / Miossec / Aziz Sahmaoui é the university of Gwana
  • samedi 14 septembre 2019
    • Soprano / Shaka Ponk, Marc Lavoine / Les négresses vertes / Alysce / Steve Amber / Miossec / Aziz Shamaoui & the university of Gwana /
  • dimanche 15 septembre 2019
    • Kassav’ / Youssou Ndour

La fête de l’Huma c’est :

  • gratuit pour les moins de 15 ans
  • une fête de 3 jours accessible avec un billet unique
    • 28€ pour les bons de soutien, à acheter auprès des militants
    • 40 € pour les billets en vente en ligne et dans les réseaux commerciaux
    • 49 € pour la vente sur place

Toutes les infos de la Fête de l’Huma sont détaillées sur son site internet : https://fete.humanite.fr/

Comme chaque année, au-delà des concerts, les militants franchement communistes pourront, avec le stand du PRCF, retrouver un espace de débats, de propositions et d’actions, pour les luttes et la solidarité internationaliste. Un stand déjà en cours de préparation par les militants du PRCF et des JRCF. Restez connectés pour retrouver le programme détaillé du stand du PRCF à la Fête de l’Huma 2019.

3 Commentaires de lecteur “Fête de l’Humanité 2019 : le programme !

  1. B.René
    26 juillet 2019 at 18:06

    Bonjour,

    Abonné d’IC, je tiens à vous exprimer ma solidarité et mon identité de vue sur la grande majorité de vos analyses.
    Mais, à l’occasion de la prochaine fête de l’Huma… fallait-il reprendre, comme le fait le bon de soutien, le thème de la célèbre photo de Joe Rosenthal fixant des GI’s américains plantant le drapeau yankee sur l’ile d’Iwo Jima en 1945… de surcroît en le colorant en rouge avec faucille et marteau ??!!

    Vraiment étonnant et surréaliste !

    Fraternellement,
    René Barchi

  2. - -
    26 juillet 2019 at 22:01

    Camarade, vous avez raison de cette interpellation.

    Il est vrai que le thème graphique choisi par la Fête de l’Huma n’est pas sans poser problème.