Conférence-débat : La Révolution de 1848 ou la nécessité d’un parti d’avant-garde : 23.06.18 – Paris Bastille[Le Falstaff]

À lire : 23 février 1848 – 23 février 2018, les militants franchement communistes et républicains n’oublient pas les Géants de 1848

La Révolution de 1848 n’est pas, comme on l’apprend dans nos collèges et lycées une étape dans la construction progressive de la République ! L’histoire officielle est, ne l’oublions pas, celle des vainqueurs qui font tout pour gommer celle des conflits porteurs d’esprit révolutionnaire ! Il y a pourtant tant à apprendre des géants de 1848. Ces prolétaires, qui avaient rêvé en février d’un monde fraternel, ont découvert dans les ruisseaux de leur sang versé en juin qu’ils ne pourraient établir une République réellement démocratique et sociale qu’en brisant le règne de la bourgeoisie : Pas de « partenaires sociaux », mais « guerre de classes » ! L’échec de la Révolution de 1848 prouve que Karl Marx avait raison dans son ”Manifeste du Parti communiste” (paru juste avant qu’elle n’éclate) : si l’on veut une république démocratique et sociale, il faut un vrai parti d’avant-garde : un parti Communiste seul capable d’organiser et de mener la lutte. La Révolution est morte ! Vive la Révolution !
Une conférence de Gilda Landini, professeure agrégée d’histoire et ayant écrit Le fil rouge, roman retraçant l’histoire de sa famille, en particulier de son père le résistant Léon Landini.

Rendez-vous au Café Falstaff (Bastille) le 23 juin à 17 h.