André Vltchek écrivait à contre-courant du prêt à penser occidentalo-impérialiste sur la Chine

Par Michel AYMERICH

André Vltchek, « romancier, philosophe, cinéaste et journaliste d’investigation ainsi que «révolutionnaire, internationaliste et globe-trotter qui lutte contre l’impérialisme occidental et le régime imposé au monde par l’Occident» comme il est présenté sur son site Internet, a été trouvé mort le 22 septembre 2020 [1].

« André Vltchek mort – probablement assassiné à Istanbul ! » peut-on lire sur le site Internet allemand « blauerbote.com »

Le même auteur écrit en allemand les lignes suivantes (traduites par moi. M.A.) :

« Le 12 septembre, j’ai traduit de lui « Maintenant, l’Occident devrait s’asseoir sur ses fesses, se taire et écouter « les autres » ! Lisez-le en allemand ou en anglais (le lien se trouve à la fin de l’article) et vous admettrez qu’il fait une sorte de testament. Avec une indignation contenue et avec rage, il a écrit :

«Vous nous avez toujours dit ce que nous devons penser, ce qui est juste et ce qui est faux. Les Blancs qui vivent en Europe et en Amérique du Nord … ils ont toujours tout su. » Et par «nous» il voulait dire la TOTALITÉ du Tiers Monde, auquel il considérait appartenir en tant que Russe teinté légèrement d’asiatique, ce que les racistes enregistrent toujours immédiatement. [2]»

De son côté, Danielle Bleitrach pose la question : « Il est mort et sa mort est “suspecte”. Que dire de plus sinon que ce qu’il dénonçait, ses films, ses publications tout peut laisser inquiet sur ce qui l’a achevé. Nous attendons la suite et c’est un choc la mort de ce rebelle errant autour de cette planète injuste, défiant le politiquement correct et la bonne conscience. L’ont-ils tué?  [3]»

Alors, André Vltchek a-t-il été assassiné ? L’enquête de la police turque – sera-t-elle honnête ?- le dira. Mais d’ors et déjà, on peut répondre avec certitude à qui sa mort profite : au capitalisme-impérialiste et à ses complices, ennemis de la Chine !

Ses derniers tweets du 17 septembre invitent à lire son article « Guo Wengui: So Anti-Chinese that even U.S. Establishment cannot stomach him » (Français : Guo Wengui : Si anti-chinois que même l’establishment américain ne peut pas le digérer) 

My essay about Guo Wengui on pages of Greenville Post:https://t.co/PMpnVijjUB— Andre Vltchek (@AndreVltchek) September 17, 2020

À propos de ce Guo Wengui, Sébastian SEIBT écrivait le même 17 septembre dans France 24 : «Une étude très controversée d’une virologue chinoise [Li-Meng Yan. M.A.], publiée lundi, a cherché à donner un vernis scientifique à la théorie du complot selon laquelle un laboratoire chinois est à l’origine du Covid-19. Mais en coulisses, c’est Bannon, l’ex-stratège en chef de Donald Trump, qui est à la manœuvre. […] Mais il y a un troisième larron dans l’histoire : Guo Wengui, milliardaire chinois en exil et associé de Bannon. Il est l’autre cofondateur des deux organisations qui ont financé les travaux de Li-Meng Yan. Depuis son arrivée aux États-Unis en 2015, il met tout en œuvre pour discréditer le régime chinois qu’il tient pour responsable de ses revers de fortune. De son côté, Pékin l’accuse de corruption et en a fait “l’un des fugitifs les plus recherchés”, souligne le Wall Street Journal. [4]»

J’ai déjà partagé voici un peu plus d’un an, l’un de ses articles [5] que je trouvais pertinent: «Pourquoi l’Occident est déterminé à ignorer le succès de la Chine?» Article précédé de mon introduction «Les succès de la République populaire de Chine dérangent parce qu’ils sont phénoménaux!»

Prochainement, je partagerai en hommage à André Vltchek  quelques-uns de ses articles.

Notamment, des articles relatifs à la Chine, laquelle représente, sous sa forme de République populaire de Chine, dirigée avec succès par le Parti communiste chinois, autant un défi économique et politique qu’une gigantesque claque idéologique sur les joues des suprémacistes «occidentaux» pour lesquels culture impérialiste et «démocratie» (démocratie pour les riches, pour les détenteurs et miettes de démocratie pour nombre de citoyens matériellement et idéologiquement corrompus) sont la référence prétendument universelle qui leur sert à masquer l’inavouable. Le capitalisme-impérialiste principal que sont les USA -ses «concurrents» français, britanniques, etc., ne diffèrent essentiellement que par leur faiblesse relative… – maintient par la force (budget militaire US faramineux…) un ordre mondial inique qui tente de faire obstacle à la réorganisation plus juste du monde auquel le développement de la Chine conduit inexorablement.

Inavouable chez la droite et l’extrême-droite, mais aussi dans la fausse «gauche» (PS (parti «socialiste») et «extrême-gauche» de pacotille).

Face à ces derniers, rappelons ces lignes de Lénine, écrites en 1916, lesquelles n’ont pas vieilli sur le fond : «L’idéologie impérialiste pénètre également dans la classe ouvrière, qui n’est pas séparée des autres classes par une muraille de Chine. Si les chefs de l’actuel parti dit « social-démocrate » d’Allemagne sont traités à juste titre de « social-impérialistes », c’est-à-dire de socialistes en paroles et d’impérialistes en fait, il convient de dire que, déjà en 1902, Hobson signalait l’existence en Angleterre des « impérialistes fabiens », appartenant à l’opportuniste « Société des fabiens ». [6]»

NOTES

[1] http://lagazetteducitoyen.over-blog.com/2020/09/le-journaliste-americain-andre-vltchek-est-decede-hier.html

[2] http://blauerbote.com/2020/09/23/andre-vltchek-tot-moeglicherweise-in-istanbul-ermordet/

[3] https://histoireetsociete.com/2020/09/22/andre-vltchek-retrouve-mort-a-istanbul/

[4] Conspiration autour d’un à Wuhan : tous les chemins mènent à Bannon, https://www.france24.com/fr/20200917-conspiration-autour-d-un-labo-%C3%A0-wuhan-tous-les-chemins-m%C3%A8nent-%C3%A0-steve-bannon?ref=tw&fbclid=IwAR0tvOOxpSFpQlMBao9x__DSc-WbeZMCnJ1UjwLxGotIFYIKE5J_CLclPAU

[5] http://a-contre-air-du-temps.over-blog.com/2019/08/les-succes-de-la-republique-populaire-de-chine-derangent-parce-qu-ils-sont-phenomenaux.html

[6] https://www.marxists.org/francais/lenin/works/1916/vlimperi/vlimp9.htm

2 Commentaires de lecteur “André Vltchek écrivait à contre-courant du prêt à penser occidentalo-impérialiste sur la Chine