A l’occasion du procès Mladic, le TPIY reconnait l’absence de preuve contre Milosevic

, organisation terroriste

Après des années de détention Milosevic est mort dans les geoles du à la Haye, dans des circonstances on ne peut plus troubles. Confirmant leurs conclusions déjà énoncées à l’occasion du procès Karadzic, les juges du ont écrit dans le prononcé de leur jugement (volume 4, page 2090 des actes de jugements en anglais, non traduit en français)  de façon très claire à propos du crime de génocide

15357 Les preuves examinées par cette chambre de procès n’ont pas montré que Slobodan Milosevic, Jovica Stanisic, Franko Simatovi, Zliko Raznatovic, ou Vojislav Seseli ont participé à la réalisation de cet objectif criminel commun (source)
De fait cette conclusion – enfouie dans les milliers de pages d’un jugement abscons qu’aucun journaliste des médias dominants qui ont été à la pointe de la propagande de guerre de l’OTAN contre la n’explicitera jamais – vient donc confirmer ce qui est déjà apparu lors du procès Karadzic : Milosevic innocenté par le pour l’ex .
Au passage, chacun pourra se faire une idée sur le degré de transparence ou d’opacité d’un tribunal dont les jugements ont été récusés par certains de ces propres juges pour avoir refusé de condamner en dépit des évidences les accusés dès lors qu’ils appartenaient au camps soutenu par l’OTAN. Pour cela, il suffit de lire les volumineux jugements rendus volontairement on ne peut plus illisible pour le commun des mortels.

Milosevic innocenté par le tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie: une information censurée par les médias

OTAN, organisation terroriste

OTAN, organisation terroriste

L’ex président de la Yougoslavie Slobodan   innocenté par le pour l’ex Yougoslavie. En catimini, c’est l’une des conclusion du verdict de plus de 2000 page rendus par le Tribunal contre Radovan Karazic, président de la République Serbe de durant la guerre en . Dans le silence assourdissant des grands médias occidentaux, outils de propagande détenus exclusivement par l’oligarchie capitaliste.

Radovan Karazic, convaincu de crimes de guerres, a lui été acquitté de l’accusation de génocide. Le président du tribunal O-Gon Kwon  pour être l’un des juges dans le procès Milosevic connait particulièrement les accusations et arguments de l’accusation par l’OTAN contre Milosevic. Le verdict dans l’affaire Karazic indique sans beaucoup de doute que si le procès de Milosevic était allé à son terme de façon impartiale il aurait probablement débouché sur une absence de condamnation de Milosevic.

Retrouvez le dossier spécial d’initiative communiste concernant le TPIY et les média mensonges :