1940 le PCF et la résistance: interview de Jacques Duclos

Le 26 janvier 1970 dans un entretien accordé à l’émission de télévision “24h sur la deux” rappelle et explique l’attitude du parti communiste français au début et durant la guerre.

Jacques Duclos est sans doute le dirigeant du PCF qui a le mieux incarné le PCF ouvrier-paysan… et intellectuel, marxiste, prosoviétique ET profondément patriote, ouvert à l’idée de larges alliances mais sans jamais perdre de vue les principes et le but final. Il incarne notamment le meilleur du Front populaire, de la Résistance, du CNR, des luttes de la Libération, des combats anticolonialistes et anti-OTAN, de la résistance à l’UE (CED), la bataille contre le régime issu du putsch de 58, et aussi ce que les luttes post-soixante-huitardes portaient de plus solide.

http://www.ina.fr/video/CAF94060715/portrait-de-jacques-duclos-video.html

Interview de JACQUES DUCLOS, membre du Bureau politique du Parti Communiste Français, à propos de l’attitude de son parti pendant l’Occupation allemande. – PA et GP J. DUCLOS dans sa bibliothèque : “Comment expliquer la dernière de reparution de “L’Humanité” à la commandature de PARIS – autre attitude controversée du PC, le 1er attentat a été effectué par le Colonel FABIEN ce qui a déclenché la cascade de représailles. Qu’en penser – l’appel du PC – les groupes OS – le rassemblement et l’armement des groupes OS – les attentats – les appels de “LONDRES”, ne tirez pas d’Allemands – l’acte individuel début des combats – les communistes dans la résistance, ont-ils plus combattu pour leur parti ou pour la FRANCE..”

Commentaire de lecteur “1940 le PCF et la résistance: interview de Jacques Duclos

  1. simione alain
    7 janvier 2015 at 21:24

    Je me souviens avoir vu Duclos a Marseille au début des années 70. Je ne le connaissais que de réputation et aussi pour sa campagne électorale” blanc bbonnet, bonnet blanc”; Ce fut une soirée mémorable, pétillant d’humour et d’intelligence. Pour avoir de tels dirigeants, cultivé, en éveil, brillants il faut un parti qui soit un creuset et non une absence de partis ou des organisations dont on se sert comme d’un kleenex. Il faut nécessairement pour un parti révolutionnaire une théorie révolutionnaire! Qu’elle théorie a donc pour comprendre le monde le PCF d’aujourd’hui? Le pluralisme n’est pas une théorie c’est seulement une pratique qui n’assure pas obligatoirement la démocratie. S’il y eut , en France, une démocratie car des droits concrets démocratiques nous les devons à ce genre d’homme et à ce genre de parti. Vive le communisme, vive lénine, vive le grand parti communiste français sans oublier le vainqueur du nazisme c’est à dire du couteau terroriste du capitalismequ’est le nazisme , le camarade Joseph