Je n’ai rien contre les femmes au volant

De nos partenaires du Grand Soir: https://www.legrandsoir.info/je-n-ai-rien-contre-les-femmes-au-volant-d-ailleurs-j-ai-une-excellente-amie-qui-conduit.html

Je n’ai rien contre les femmes au volant : d’ailleurs, j’ai une excellente amie qui conduit

En autorisant les saoudiennes à conduire, leur monarque a « brisé un tabou » dans « ce royaume ultra-conservateur » (L’Exress.Fr, 27septembre 2017) car l’interdiction « était emblématique de la mise au pas des femmes dans le royaume » (Le Monde.fr, 26 septembre), « l’un des pays les moins paritaires du monde » remarque France Info du 28 septembre. Arte du 27 septembre ironise « Arabie saoudite : femmes au volant, hommes au tournant… dans cette monarchie, berceau du wahhabisme, forme radicale de l’islam  ». Pour le Figaro.fr (27 septembre) « Le jeune prince héritier… » agit « habilement… au moment où de nombreux opposants ont été arrêtés ».

Tous les médias soulignent qu’il reste beaucoup à faire. Mais, puisque l’Arabie Saoudite a brisé un tabou en prenant habilement une mesure emblématique contre la mise au pas des femmes dans un royaume ultra-conservateur et non paritaire, soumis à une religion radicale, on ne va pas user (et aucun des médias cités ne le fait) du mot « dictature »qui vient de partir en stage au Venezuela, où comme chacun sait : les femmes, conductrices ou pas, n’ont pas le droit de voyager, divorcer, disposer d’un compte bancaire, travailler, aller chez le médecin, être opérées, sans l’accord d’un « tuteur », le père, le mari ou tout autre parent de sexe masculin : un frère, un cousin, voire un fils. Et même si la charia Maduro-chaviste les dispense du port du voile intégral dans leur cuisine, l’accès aux lieux publics (comme les stades) leur est interdit, même bâchées de pied en cap. La charia bolivarienne (qui les sait dépensières) fixe que la part d’héritage d’une fille correspond à la moitié de celle d’un fils. Et celles qui la ramènent apprendront sur la Place Simon Bolivar de Caracas ce que le mot lapidation veut dire. Et il ne s’en prive pas, Maduro (1).

Théophraste R. (Chargé du dossier : « Quand le monarque décide seul des moindres droits de la moitié de la population, est-on en démocratie ? »).

Note (1). Le 4 mars 2016, le président Hollande a décoré de la Légion d’honneur le prince héritier d’Arabie saoudite qui avait fait procéder à l’exécution de seulement 70 personnes depuis janvier de cette année-là.