LeonLandini-b3cadCe matin j’ai écouté la radio où une journaliste parlait de l’avion abattu à la frontière russo-ukrainienne ; elle déclarait en substance :  « Les pro-russes ne devraient pas disposer de fusées pouvant abattre un avion à cette altitude , mais comme le gouvernement de Kiev n’a rien à gagner dans cette histoire ce ne peut qu’être les pro-russes qui auraient essayé une nouvelle fusée. Si tel était le cas ce ne serait plus une erreur mais un crime abominable ».

Autrement dit, si démonstration était faite que Kiev a abattu cet avion, ce ne serait qu’une erreur tragique ; mais si ce sont les « pro-russes », en clair, les antifascistes de la République populaire du Donbass, ce serait un crime épouvantable…

De toute façons depuis ce matin tout est fait pour dédouaner les nazis de Kiev et pour culpabiliser ceux que les nazis-fascistes de Kiev, soutenus par l’UE atlantique et Fabius, appellent « des terroristes ».

« TERRORISTE » ! Un titre duquel m’avaient affublé (alors que je me battais dans les rangs des FTP-MOI pour la libération de notre pays) les parents ou les grands parents de ceux qui aujourd’hui à Kiev se revendiquent comme les héritiers de ces personnages ayant commis des crimes contre l’Humanité.

Allons mes camarades, tous debout, pas d’attentisme ni d’atermoiements, la Bête immonde est de retour et ceux qui mégotent à son sujet passent à côté de l’histoire !

C’est l’honneur du PRCF de faire front à la fascisation de l’UE et de notre pays, qui en est maintenant à interdire des manifestations de solidarité avec la Palestine pour tenter de protéger l’agresseur israélien. Il nous reste à convaincre autour de nous. Tous ensemble, évitons la troisième guerre mondiale qui se profile à l’horizon.

Léon LANDINI, ancien officier FTP-MOI, Grand Mutilé de Guerre, officier de la Légion d’honneur, décoré par l’U.R.S.S., président du PRCF.