Deux responsables gaullistes se prononcent contre la campagne anticommuniste

Geneviève Blache et Gilles Bachelier nous écrivent:

Geneviève:

un seul regret, c’est que vous n’y ayez point associé d’autres personnes, “non communistes“.

J’aurais très volontiers signé cette lettre, et je suis certaine que d’autres, en particulier des gaullistes, l’auraient également fait.

Cette intox, “anti-communiste primaire”, est insupportable , en tant que gaulliste, je m’élève fortement contre cette désinformation notoire !

Gilles:

A une heure où le capitalisme démontre de manière irréfutable son échec total et son caractère profondément néfaste pour les peuples, les tentatives de criminalisation du communisme apparaissent bien comme une manœuvre de diversion que tout citoyen lucide et responsable, communiste ou non, se doit de condamner.