LES  POUR LA RENAISSANCE COMMUNISTE EN FRANCE (JRCF) INTERPELLENT LES CAMARADES de l’U.E.C. et de la J.C. EXASPÉRÉS PAR LES DÉRIVES DROITIÈRES RACOLEUSES de Fabien ROUSSEL

Camarades,

nombre d’entre vous ont récemment exprimé sur les réseaux sociaux leur ras-le-bol des dérives électoralistes racoleuses de Fabien Roussel qui, à l’intérieur du PCF, se « vend » comme un « communiste identitaire », mais qui, chouchouté par les médias, n’en finit pas « à l’extérieur » de battre Robert Hue sur le terrain de l’opportunisme politique et du n’importe quoi idéologique.

Il suffit de rappeler, dans la dernière période :

– sa présence indigne, avec Darmanin, Hidalgo et Cie, au rassemblement factieux des « syndicats » policiers manifestant contre la justice sous les fenêtres de l’Assemblée nationale pour réclamer l’aggravation de l’Etat policier en piétinant la séparation des pouvoirs ;

– sa déclaration sur les migrants : feu vert du désormais pour permettre aux préfets de trier entre les migrants autorisés à rester et ceux autorisés à retourner chez eux avec un coup de pied au c.. ;

– ses rodomontades sur le « renforcement de la sécurité » sans un mot pour condamner les violences policières ;

– sa reprise acritique du thème de l’Europe sociale dans le cadre de l’UE impérialiste en reprenant la vieille rengaine de « la France-qui-s’isolerait-si-elle-sortait-de-l’UE » ;

– ses propos élogieux sur ces aimables milliardaires qui apporteraient tant au pays ;

– ses moqueries permanentes contre l’URSS et l’héritage léniniste (contre les « kolhozes », contre le « centralisme démocratique ») ;

– son tonitruant «  is back » qui n’est rien d’autre, subliminalement, qu’un ralliement à la politique linguistique d’anglicisation forcenée du pays, le PCF n’ayant rien dit contre l’obligation désormais faite par Vidal à tout étudiant désireux de s’inscrire en licence de posséder un haut niveau de certification en anglais (ce qui prépare le basculement de tout l’enseignement supérieur à la langue unique et qui aggravera totalement la ségrégation à l’encontre des étudiants francophones français et africains) ;

– sa prestation indécente aux côtés de Pécresse, la destructrice de l’enseignement supérieur, à la fête de l’Huma (cf photo jointe, sans commentaires) ;

– sans oublier les récentes régionales où, presque partout, y compris dans le Nord d’où provient le « communiste identitaire » Roussel, s’est comporté en force d’appoint électorale du PS maastrichtien et des Euro-Ecolos verts, deux partis dont les eurodéputés ont voté la résolution dangereuse qui met les communistes au même niveau que les nazis (motion du Parlement européen en date du 16 septembre 2019). 

Dans ces conditions, alors qu’une nouvelle fois, le beau mot de « communiste » est dévoyé et sali par les secrétaires nationaux archi-opportunistes successifs d’un parti totalement à la dérive, il est urgentissime que les militants franchement communistes se parlent et fassent tomber les murs artificiels que les bureaucrates mutants veulent ériger entre communistes membres du ou des JC et communistes s’efforçant de construire une organisation franchement communiste indépendante de cette social-démocratie bis qu’est devenu le PCF. Assez de tabous obsolètes, bousculons les gardiens du temple mutant: les militants JRCF, avec le plein accord de Fadi Kassem, le nouveau et jeune secrétaire national du PRCF, sont prêts à engager le débat avec tous ceux d’entre vous qui ont conscience qu’il faut au plus tôt, au vu des dangers de fascisation et d’euro-dislocation du pays, RECONSTRUIRE UN PARTI COMMUNISTE DE COMBAT EN FRANCE.

Salut fraternel,

Les responsable nationaux et adjoints des JRCF
Gilliatt D.
Jérémy C.
Baptiste P.
Léo K.
Valentin L.
Tristan B.

http://jrcf.over-blog.org/2021/09/communique-jrcf.html