Avec FADI KASSEM et le PRCF, PORTONS L’ALTERNATIVE ROUGE ET TRICOLORE – Communiqué n°24 – 2 juillet 2021 – 

Pour stopper toutes les euro-contre-« réformes », avec Fadi KASSEM, portons l’Alternative Rouge et Tricolore ! 

Au lendemain des cataclysmiques élections pour les partis institutionnalisés de droite et dits de gauche, reprenant la feuille de route de -Berlin-Francfort, Emmanuel Macron et ses ministres ont clairement laissé entendre que l’âge de départ à la retraite serait repoussé à 64 ans. Parallèlement, le sinistre Blanquer a annoncé son intention d’accroître considérablement la part de contrôle continu dans l’épreuve future du baccalauréat, sans aucune concertation avec les hostiles à ce projet. Et toujours dans le même temps, l’incompétente Elisabeth Borne n’a pas abandonné son projet de destruction de l’assurance-chômage pourtant retoqué par le Conseil d’Etat : comme pour les retraites, ce dossier reviendra sur la scène politique. Enfin, jeudi 1er juillet avait lieu une grève des agents de la SNCF et d’autres sociétés de transport ferroviaire pour protester contre les conditions de travail dégradées et la calamiteuse « ouverture à la concurrence » pour tous les usagers (passagers et fret des entreprises). 

Derrière les apparences hypocrites d’une caste politique et de médias dominants complices versant des larmes de crocodile face à la massive et légitime abstention, la Macronie poursuit son œuvre de démantèlement des services publics (nommés « services d’intérêts économique général » par la juridiction européiste) et de destruction des conquêtes sociales arrachées de haute lutte sous le Front populaire, le Conseil de la Résistance (CNR) ou encore Mai 68.  

Pendant ce temps, les partis dits de « gauche » n’ont qu’une obsessions : organiser des primaires dont l’immense majorité des travailleurs et des citoyens se moque éperdument ; quant aux commentateurs et éditocrates, ils ne trouvent rien de mieux à faire que de tendre le micro à Piolle, Jadot, Hidalgo, etc., ou au trotskiste Poutou qui se lance pour une troisième tournée électorale, sans nullement traiter les sujets de fond ni cibler les responsables de telles politiques antipopulaires, antirépublicaines et antisociales, à savoir la mortifère Union européenne, le MEDEF-CAC 40 et toutes les forces européistes – du prétendu « Rassemblement  » au soi-disant « PCF » et à une fraction croissante de la France de moins en moins « insoumise  ne remettant jamais en cause l’appartenance de la France à cette prison des peuples qu’est l’UE. 

Voilà pourquoi, face à ce discrédit d’un ordre oligarchique capitaliste aux abois et des partis institutionnalisés, Fadi Kassem et le PRCF mènent la campagne pour une Alternative Rouge et Tricolore en 2022 afin de rompre avec l’euro, l’UE, l’OTAN et le capitalisme qui tue les peuples

Notre Alternative Rouge Tricolore en passe par la nationalisation des secteurs clés de l’économie (banques, assurances, énergies, transports, communications, grande distribution…), la sauvegarde des services publics, la fin de toutes les contre-« réformes », la reconstruction des structures productives du pays, la réaffirmation de la République laïque, une et indivisible, la rupture avec la Cinquième « République » monarchique, l’indépendance nationale, la fin des lois liberticides ou encore la reconquête des droits sociaux détruits sous la pression du MEDEF-CAC 40, de Bruxelles, de Francfort et de Berlin. 

Le Frexit progressiste constitue la seule alternative possible pour que, comme les fondateurs (surtout communistes) du Conseil de la Résistance, adviennent enfin les « nouveaux Jours heureux » dont nous avons tant besoin et, ainsi, être enfin maîtres de notre destin !