L’AVERTISSEMENT TRUMP – Un commentaire de Georges Gastaud …

trumpComme le Brexit en Angleterre, la victoire de aux présidentielles états-unienne a pris de court la caste médiatique qui, droite néo-thatchérienne et « gauche » bobo unies, refuse d’entendre l’immense clameur des peuples, et d’abord, du monde du travail, contre le néolibéralisme mondial et ses immenses dégâts sur les acquis sociaux, la , la démocratie et la souveraineté des peuples.Page suivante

Bien entendu, Trump ne fait que dévoyer dans un sens fascisant cette légitime aspiration des peuples au progrès, à la solidarité et à la sécurité intérieure et extérieure. D’une autre façon que le libre-échangisme cultivé jusqu’au bout par Obama et Clinton, le protectionnisme bourgeois proposé par Trump représente lui aussi à terme un grave danger pour la . La véritable alternative, qui peine à prendre forme aux USA, en France et dans le monde suite à l’autodestruction révisionniste du camp socialiste, du Mouvement communiste international et, en France, du PCF dénaturé, est celle qui, sous la conduite du monde du travail, associera dans une dynamique révolutionnaire la lutte pour l’indépendance nationale et l’engagement pour la coopération égalitaire entre les nations, dans la perspective du socialisme et du communisme – seule manière durable au 21ème siècle de remettre l’humanité sur les rails du développement partagé, du sauvetage de l’environnement et des Lumières communes.

Il faut s’attendre à ce que la victoire de Trump donne des ailes au FN aux élections françaises. Pour conjurer ce grave danger qui, dans les conditions françaises aboutirait à l’implosion déshonorante du pays, les vrais communistes doivent travailler ensemble, en s’affranchissant totalement de la direction « euro-constructive » du PCF, à rassembler les progressistes et les patriotes antifascistes et républicains dans un large Front Antifasciste, Patriotique, Populaire et Ecologique. A l’action ensemble, y compris dans les luttes sociales urgentes, pour un FREXIT progressiste sortant la France de l’UE supranationale et pour construire une nouvelle République sociale, souveraine et fraternelle affrontant offensivement le MEDEF et les magnats du CAC-40.

On peut compter sur les militants franchement communistes et 100% anti-UE du PRCF pour agir dans cette direction en unissant les deux drapeaux révolutionnaires du peuple français, le drapeau tricolore de la Révolution française et de la souveraineté des peuples, et le drapeau rouge de la Révolution d’Octobre orné des emblèmes du monde du travail.

Georges Gastaud est professeur de philosophie ; il est le secrétaire national du PRCF

2 Commentaires de lecteur “L’AVERTISSEMENT TRUMP – Un commentaire de Georges Gastaud …

  1. etoilerouge
    10 novembre 2016 at 01:45

    Trump élu, les peuples n’obéissent pas à la caste patronale, propriétaire des journaux , télés, Google, internet, et autres moyens d’influence. Partout les valets du capital voient se lever les peuples contre eux. Tous les communistes doivent se rassembler et agir politiquement pour leur classe, leur nation, l’amitié entre les peuples et mettre en cause les défenseurs du capital réel , de l’impérialisme US , français, anglais, allemand etc…l’empire UE/USA. C’est possible même au PCF où les militants votent avec raison pour un candidat communiste à l’élection présidentielle, donc une politique communiste pour la France. Tous les autres partis ont montré leur nocivité et leur incompétence. Quant au FN il défend les lois anti ouvrières et anti populaires votées par la droite comme le PS. Quelle leçon pour la liberté peut donner un minable François HOLLANDE et son parti de guerre pro américaine, le PS? Quelle leçon de liberté et d’espoir peut donner à la classe ouvrière et à tous les travailleurs les soi-disant républicains avec SARKOZY ou un autre excité? Tous sont aux ordres d’une puissance masquée qui entre aujourd’hui dans l’œil du cyclone. Le peuple américain se met en marche, ses travailleurs cherchent une issue: elle n’aura lieu ni avec la peste CLINTON ni avec le choléra TRUMP. Le capitalisme a montré à la face du monde qu’il ne peut proposer rien d’autre que cela aux peuple. Peste ou choléra, la réalité du capital! Plus que jamais il faut avancer vers le socialisme. en mettant en cause les lois scélérates et anti ouvrières, l’UE, l’OTAN, en proposant une politique communiste pour la République Française.

    1. - -
      10 novembre 2016 at 14:36

      C’est possible même au PCF où les militants votent avec raison pour un candidat communiste à l’élection présidentielle, donc une politique communiste pour la France dites vous.

      Ce n’est pas juste. Vous pouvez lire ici ce pourquoi la conférence nationale a voté, et nous verrons bien ce que sera le choix des adhérents PCF : elle a voté pour la présentation d’un candidat par le PCF, candidat qui pourra s’effacer à l’issue de la primaire du PS. Dans le même temps la direction du PCF ne cache pas son désir de ralliement à Montebourg. Il y a donc très loin d’une véritable candidature communiste avec un vrai programme communiste

    2. Le.Ché
      13 novembre 2016 at 10:01

      Le PCF n’est malheureusement pas pour une politique marxiste puisque dans son programme il n’y a pas la nationalisation des groupes capitalistes du CAC 40 et cela depuis que Robert Hue était à la tête du PCF. Pierre Laurent voulait soutenir Montebourg celui ci n’est pas marxiste et contre les nationalisations. Marie Georges Buffet, elle préfère J.L Mélenchon, on voit qu’au PCF, c’est la débandade et que l’on veut sauver les meubles, c’est à dire le peu de députés PC élus actuellement et le risque est de ne plus en avoir.
      Le PCF n’a malheureusement pas un programme pour contrer l’austérité de l’U.E capitaliste et Atlantiste il aura beau faire alliance avec JL.Mélenchon car celui-ci n’a pas n’ont plu un programme marxiste et ne veut pas sortir de l’UE de Merkel-Chäuble-Junker. Par contre pour la Présidentielle il existe un candidat et un parti qui est pour la sortie de l’U.E et de l’euro c’est le PARDEM, parti de la démondialisation de Jacques NIKONOFF, ce parti propose la nationalisation des groupes capitalistes du CAC 40, le dépérissement de la bourse jusqu’à sa suppression, la fin du chômage avec un droit opposable à l’emploi, la réindustrialisation du pays et une balance des paiement rééquilibrée.