https://twitter.com/atvweb/status/1314176227708669954?ref_src=twsrc%5Etfw

Mmercredi 7 octobre, les jardins de la Villa Chanteclerc avaient des airs de fête : la délégation de médecins cubains venus prêter main forte à la Martinique dans le cadre de la lutte contre le Coronavirus étaient reçus par la Collectivité territoriale de Martinique avant son retour à Cuba . Les quinze médecins cubains arrivés pour aider la Martinique – un désert médical comme bien des départements de France, sous pression qui plus est du covid-19 – le 26 juin dernier ont été reçus, avant leur départ par le président du conseil exécutif de la Collectivité Territoriale de Martinique

En guise de conclusion de cette première expérience qui en appelle d’autres, le professeur François Roch, président de la commission médicale du CHU de Martinique, estime que le « challenge » a été relevé, que les médecins ont globalement réussi à s’intégrer aux équipes médicales et que « l’ du est positif ».

Rappelons qu’enfin, l’arrêté du 31 mars 2020, permet désormais de recruter des praticiens dont le diplôme est extérieur à l’Union Européenne, ouvrant ainsi la porte à la nécessaire aide que Cuba socialiste peut apporter en matière de santé aux territoires français de la Caraïbes, cruellement sous doter en personnels et équipements de santé.

Le professeur souligne ainsi

« Il existe un alinéa spécifique à la Caraïbe. Cela va nous permettre d’organiser la venue de praticiens qui viennent de la Caraïbe proche, avec un certain nombre de critères que l’on mettra dans une commission régionale : la qualité du dossier, la capacité à parler Français, l’existence d’un besoin réel dans la discipline, etc… On aura un comité régional Martinique qui nous permettra ainsi de sélectionner des praticiens qui viendront autour de nous et particulièrement de Cuba »

En Guyane aussi l’aide des médecins cubains est désirée :

Dr Rollin Bellony l’exprime ainsi. « J’étais dans le Nord du Brésil lorsque Bolsnaro a annoncé qu’il allait renvoyer les médecins cubains exerçant dans son pays*, nous expliquait le président de la Pirogue humanitaire, en mars 2019. Je me suis dit qu’il y avait une opportunité à saisir pour la Guyane : nous vivons dans un désert médical… Les Cubains ont une excellente réputation, ils ont l’habitude d’intervenir en Amazonie, ils s’adapteront très bien, notamment dans les régions frontalières. »

d’après https://www.martinique.franceantilles.fr/actualite/sante/avant-de-regagner-cuba-les-medecins-cubains-recus-par-la-ctm-562012.php