8 mai 1945-8 mai 2017 : continuité de la lutte antifasciste, résistance à l’euro fascisation.

Les communistes célèbrent la victoire contre le fascisme, victoire qui doit tant, la part essentielle, à l’Union Soviétique et aux communistes dans tous les pays occupés par les fascismes.

C’est pourquoi le claque reçue par le FN le 7 mai 2017 ne peut que réjouir les communistes qui ont milité pour que pas une voix des travailleurs ne se porte sur Marine Le Pen..

Il reste que l’élection d’ Emmanuel Macron est porteuse de graves dangers pour la souveraineté populaire, l’indépendance nationale et les conquêtes sociales issues du combat de la Résistance et du programme du Conseil National de la Résistance.

La soumission d’EmmanuelMacron à l’UE germano-atlantique et au MEDEF ne peut que favoriser la revanche de l’impérialisme allemand défait en 1945.

La célébration du 8 mai doit aboutir aux législatives par un vote massif pour des députés qui soutiennent une politique indépendantiste française, donc radicalement euro-crotique et favorable à la paix, donc pour la sortie de la France de l’OTAN.

La candidature de Jean Luc Mélenchon portait ces objectifs, même de façon imparfaite, et les députés qui les porteront devront être soutenus par les communistes.

Les citoyens semblent en être convaincu puisque selon IPSOS 61% des Français ne souhaitent pas que E.Macron obtienne la majorité aux législatives.

Rappelons que Emmanuel Macron, faisant jouer l’hymne européen et non la Marseillaise révolutionnaire le soir de sa victoire électorale face à Le Pen, est ministre sortant d’un gouvernement qui, avec l’Union Européenne arme et soutient un pouvoir d’oligarques s’appuyant sur des milices nazies en Ukraine mais également des milices terroristes islamofascistes en Syrie de même que le dictateur Erdogan en Turquie. De même l’Union Européenne de M Macron, soutient de la Pologne aux Pays Baltes des régimes qui interdisent, persecutent et embastillent les communistes tout en réhabilitant les collaborateurs nazis du IIIe Reich.

C’est seulement ainsi que nous ferons vivre les idéaux de l’antifascisme et de la Résistance  et que nous poursuivrons la victoire du 8 mai 1945.