La FSM au coté de la CGT en France : discours de G Mavrikos à l’invitation de l’UD CGT 13 #vidéo

FSM mavrikos CGT marseilles loi travailGeorge Mavrikos, Secrétaire général de la Fédération Syndicale Mondiale (70 millions de syndiqués) était l’invité de l’Union départementale de la CGT 13 pour la manifestation de jeudi contre la (45.000 manifestants).

Contrairement à la Confédération Européenne des Syndicats qui n’a apporté aucun soutien aux travailleurs en lutte en France, en Belgique ou ailleurs contre les lois résultants des ordres patronaux de l’ (plus de détails, cliquez ici), la FSM soutient les travailleurs en lutte en France et partout dans le monde.

Car la comme la loi Peeters en Belgique, le Job Act de Renzi en Italie c’est le résultat direct des ordres donnés par l’Union Européenne.

Il est vrai que la CES s’était déjà illustré en appelant à voter oui au nouveau plan d’austérité en Grèce à l’été dernier. Car le rôle de la – s’est inscrit dans ses statuts et c’est obligatoire pour que cette organisation continue à être payée par la Commission Européenne – c’est de défendre le toujours plus de (dés) intégration au sein de l’UE, de défendre les directives données par l’Union Européenne, c’est à dire donnée par l’oligarchie capitalistes, ses multinationales, ses banques, ses monopoles. Comme la CFDT, la ne sert guère que de porte voix au MEDEF.