Ensemble contre la marche impérialiste à la guerre mondiale – Déclaration commune du PRCF, du CSCI et du RCC

Sans attendre que l’ONU ait diligenté la moindre enquête contradictoire et de terrain sur l’origine du massacre au gaz Sarin, en court-circuitant à la fois la souveraineté syrienne, l’avis de l’ONU, la légalité internationale et le congrès des États-Unis, Trump a tombé le masque de l’« isolationnisme » en attaquant l’armée syrienne, en promettant d’autres actions militaires unilatérales, et en faisant très dangereusement monter la tension avec la Russie, présente militairement sur le territoire syrien en vertu d’un accord international ancien et parfaitement légal.  

Des navires de US ayant pris le chemin du Pacifique, Trump se dit également prêt à « régler seul le problème nord-coréen », quitte à déstabiliser l’Asie du Sud-est et à provoquer gravement la Chine populaire.

Bien entendu, 99% des médias français, dont beaucoup sont aux mains des firmes de l’armement (Dassault, Lagardère, etc.), ont validé sans esprit critique cette agression illégale et unilatérale étatsunienne contre un État souverain; en un mot, nos « libres médias » ont préféré l’idéologie de guerre et la guerre idéologique à la recherche de l’information vérifiée.

Dans ces conditions, les organisations signataires de ce texte mettent solennellement en garde les citoyens contre ces professionnels de la manipulation guerrière. Souvenons-nous tous de la manière dont les USA ont menti sur le prétendu massacre des bébés du Koweït par les soldats irakiens, sur les fœtus prétendument arrachés au ventre de leurs mères par Ceausescu, sur les « armes de destruction massive possédées par l’Irak », sur le prétendu « massacre de Benghazi en Libye », sur le soi-disant « non respect des votes en Côte d’Ivoire », etc. Ce n’est pas après coup et dix ans après les faits qu’il faut faire marcher son esprit critique, c’est à chaud, quand il est encore possible d’éviter la montée vers la guerre mondiale !

Aussitôt connue les 59 frappes étatsuniennes sur la , le gouvernement social-impérialiste de Hollande-Ayrault (socialiste en paroles, impérialiste en pratique !) a renchéri sur Trump en appelant ouvertement à une intervention militaire massive et « coordonnée » contre l’État syrien souverain. Il s’agit pour nos gouvernants d’une double manifestation d’irresponsabilité :

Pour la première fois la France officielle, qui jusqu’ici feignait au moins de se soucier des formes du droit international, félicite le gendarme étatsunien d’intervenir seul, en bafouant l’ONU et le Conseil de sécurité. Enterrée la référence aux principes qu’alléguaient encore Dominique de Villepin en 2003, et avant lui, de la diplomatie gaulliste, à savoir le refus de l’unilatéralisme et le respect du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes sans ingérence des grandes puissances.

–  Alors que notre pays a été plusieurs fois dévasté par le terrorisme wahabbite islamiste, dont les crimes sont le résultat direct des ingérences impérialistes en Irak, en Afghanistan, en Syrie, en Libye, en Afrique subsaharienne, Hollande désigne comme cible principale l’État syrien et non pas Daech, la créature des dictatures terroristes et fondamentalistes en place en Arabie Saoudite, au Qatar, au Koweit, etc. C’est pourtant bien Daech et les terroristes d’Al-Nosra, ex-Al Quaïda, protégés par l’Occident, qui ne cessent de fomenter des massacres en France, dans toute l’Europe et dans les pays Arabes et d’Afrique !

Quelle irresponsabilité que celle du pouvoir étatsunien, du gouvernement PS français, d’Angela Merkel, de l’UE, « partenaire stratégique de l’OTAN » qui, tous, ont servilement approuvé l’agression de Trump ! Ce suivisme envers Trump et avec le Pentagone en dit long sur ce que produirait, en matière de « défense de la paix », le relèvement à 2%, voire à 3% du PIB des dépenses militaires des États européens, et plus encore sur ce que serait une « défense européenne » intégrée à l’OTAN et co-pilotée par l’Axe-Washington-Berlin.

Dans ces conditions, alors que Trump se pose de plus en plus en chef d’orchestre de l’affrontement mondial avec la Russie et la Chine populaire, les organisations signataires de cet appel :

Condamnent catégoriquement les frappes étatsuniennes contre un pays souverain et appellent le mouvement ouvrier et les forces démocratiques à riposter ensemble à toute escalade militaire impérialiste, non seulement au Proche-Orient, mais en Ukraine, en Pologne (où les USA massent des troupes) et en Extrême-Orient

– Dénoncent l’attitude belliciste, indigne de Jaurès, du gouvernement actuel et des candidats issus du PS qui lui emboîtent martialement le pas : cette attitude est non seulement attentatoire à la paix mondiale et à l’indépendance de la Syrie, mais très dangereuse pour la sécurité et l’honneur du peuple français

– Appellent les forces communistes, ouvrières, syndicales, patriotiques, progressistes et démocratiques, à amplifier l’action pour que la France sorte de l’OTAN

– Refusent l’augmentation à 2%, voire à 3% du P.I.B. des crédits militaires destinés aux armées dans le cadre de l’OTAN et/ou de la « défense européenne » ; plus que jamais le refus populaire des politiques de guerre doit être au cœur de chaque lutte contre l’euro-austérité

– Se disent prêtes à agir avec toute force démocratique désireuse de défendre la paix mondiale, la souveraineté des nations, la solidarité internationale des travailleurs et la coopération entre États libres et égaux.

Avril 2017 – déclaration du PRCF, des et du

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *