A Patrick le Hyarick, directeur du quotidien « L’HUMANITÉ » par Léon Landini, président du PRCF

Patrick, je viens à l’instant de prendre connaissance du courriel que tu viens de m’adresser et je t’en remercie.

L’éditorial que tu as préparé pour « L’Humanité Dimanche » a retenu toute mon attention et tout particulièrement le passage où tu écris :

« La France républicaine et sociale qui s’est levée en masse avec  Jean-Luc Mélenchon doit manifester sa présence dans les urnes au second tour en utilisant le seul bulletin de vote à votre disposition pour éliminer l’extrême-droite. Plus nous serons nombreux à le faire, moins M. sera légitime à pouvoir se réclamer d’un vote d’adhésion et à imposer son programme ».

Voici une drôle de façon d’analyser une situation : cette analyse est totalement contraire à tout ce que l’on a pu m’enseigner tout au long de ma vie. On m’a toujours dit et répété que plus mon Parti obtiendra de voix et plus nous serons forts pour faire valoir nos droits.

Et voici qu’à ma grande surprise, je découvre dans ton texte que tout a changé, puisque tu nous expliques, que plus Macron aura de voix et moins il sera légitime.

Mais alors, permets-moi de te poser une question : si Macron en obtenant beaucoup de voix est moins légitime, à l’inverse cela peut laisser croire que moins il a de voix et plus il est légitime.

A qui veux-tu faire croire une pareille stupidité ?

Cher Patrick, ne penses-tu pas qu’il y a quelque chose qui ne tourne pas rond dans ton appel à voter Macron ? Ou bien tu te trompes, ce qui est grave, ou bien alors tu nous prends pour des imbéciles, ce qui est pire encore.

Tu nous expliques qu’avec Marine Le Pen ce serait le fascisme et qu’il faut absolument lui faire barrage.

Là tu ne m’apprends rien et pour te le prouver je te joins un texte que j’ai fait publier il y a environ 25 jours sur plusieurs sites, dans lequel j’attaquais le FN avec violence.

Mais l’histoire du FN ne dédouane en rien Macron. Tu sais aussi bien que moi que l’application de son programme sera une véritable catastrophe pour nos concitoyens. Tu sais aussi que le barrage effectué à l’égard de M. Le PEN allait lui permettre de passer haut la main et que le seul moyen de démontrer notre désaccord avec ces deux créatures c’était de voter blanc ou de s’abstenir.

Il est certain que si beaucoup de Français, influencés par ton appel ont voté Macron, nous pouvons être sûrs que, fort du résultat de cette élection valorisante, ce dernier n’aura qu’un désir, appliquer le plus rapidement son programme, (avant que les travailleurs français n’aient eu le temps de comprendre et de réagir).

Ce qui signifie que dans un an notre niveau de vie risque d’être identique à celui des Grecs.

Que répondras-tu à ce moment-là lorsque de braves gens viendront te reprocher de les avoir incités à voter pour le représentant de l’oligarchie financière, chose que tu ne pouvais pas ignorer.

Alors pourquoi avoir commis une pareille indignité ?…  t’associer aux ennemis du peuple pour que l’un de leurs plus éminents représentants puisse être élu avec une importante majorité.

C’est d’ailleurs ce qui vient de se passer, maintenant va lui dire que puisqu’il a eu de nombreuses voix il devient illégitime.

Malgré ton appel et ainsi que celui d’autres organisations qui se disent démocratiques, 16 107 000 personnes se sont abstenues et, si vous autres aussi aviez appelé à voter blanc ou rouge comme l’a fait le PRCF, les résultats auraient été tels que cette élection n’aurait vraiment plus voulu dire grand-chose.

Je sais que ma lettre va te perturber, mais ne t’inquiète pas je suis habitué, chaque fois que mes courriels ou lettres mettent en difficulté mon correspondant, il ne me répond pas. Je pense que cette fois-ci encore je ne serai pas surpris de ton silence, j’y suis habitué.

Par ailleurs je suis convaincu que et si un jour nous nous rencontrons, tu me répondras que l’on ne t’a pas remis mon message.

Tu vois j’ai l’habitude.

Salutations à toi.

.

 

Bagneux le 06/05/17